samedi 8 mars 2014

"Les Sorcières de Zugarramurdi" de Alex De La Iglesia




Aujourd'hui "Les Sorcières de Zugarramurdi" de Alex De La Iglesia. L'histoire : Trois braqueurs d'un magasin d'or de la Puerta del Sol à Madrid, en fuite vers la frontière française, vont se réfugier par erreur dans la ville de Zugarramurdi, haut lieu de la sorcellerie, à la veille d'une très importante réunion de milliers de sorcières...

Ce dernier cru de l'ibérique fou est une vrai petite réussite, je dis petite car on atteint pas ici le brio absolu des premières réalisations de Alex de L'église. Mais toutefois nous n'en sommes pas trés loin non plus. Réalisateur prolifique et rarement décevant Iglesia nous offre un retour aux sources fort sympathique qui met en lumière le monde des sorcières et surtout le monde des femmes au travers d'un film pro féministe (et c'est tant mieux) et sur la revanche des femmes sur le violent patriarcat qui les a écrasé depuis toujours. Cependant Iglesia n'en oublie pas qu'il est un homme et offre aussi la part belle à ce trio d'homme attachant qui se retrouvent dans ce monde déviant et glauque des sorcières sur le point de fêter leur grande fête annuelle. Visuellement riche et délirant, allant de la Hammer à Tex Avery "les sorcières de Zugarramurdi" ravira les fan absolu du maître et les fans de cinéma fantastique. On regrettera quelque peu le manque de moyens sur certains menu détails, mais des productions pareilles on aimerait bien en voir plus souvent. On retrouve avec plaisir la grande Carmen Maura, la sublime Carolina Bang et la toujours géniale Terele Pavez. En gros je ne peux que vous conseiller ce film délirant qui marque une fois de plus la maestria de ce génial réalisateur qui nous avait récemment offert le magnifique "Balada Triste".


vendredi 7 mars 2014

Génériques des Simpsons par deux grands réals...




Je viens de découvrir des génériques des Simpsons réalisés par différents grands noms du cinéma traditionnel et d'animation. Matez ça ça vaut le coup d'œil.

Par Sylvain Chomet "Les triplettes de Belleville".




Par Guillermo Del Toro "Pacific Rim".

lundi 30 décembre 2013

"the last Minute" de Stephen Norrington




Aujourd'hui avec "the last Minute" de Stephen Norrington. L'histoire : Billy Byrne (Max Beesley) est la nouvelle star issue d'un show de TV réalité, tout roule pour lui jusqu'au jour où il est un has been, qu'il ne plait plus à la masse Londoniennequi le rejete et le traine dans la boue. Commence alors pour Billy une lente descente aux enfers qui va progressivement lui faire rencontrer ceux qui vivent dans les bas fonds de la mégapole et la pegre Londonnienne qui veut sa peau.
"The Last Minute" est le 3 eme film de Norrington, un film indépendant loin des restrictions dûent aux méga budgets et aux exécutifs. Mais c'est aussi son avant Dernier film avant qu'il quitte la réalisation suite au fiasco de "La Ligue des Gentleman extraordinaires" sur lequel Sean Connery lui a fait vivre un enfer. "the Last Minute" est une sorte d'Oliver Twist de fin de millénaire. Film assez pessimiste, Il relate de façon très romancé, la descente dans l'oublie qui attend les stars éphémères générées par la TV réalité. "the Last Minute" fait penser à "Trainspotting" par moments. Très justement interprété, par le jeune Max Beesley, il contient son lot de caméos et on y retrouve le temps d'une apparition Udo Kier en photographe Nazi, Stephen Dorff en lui même et Jason Isaac (Lucius Malfoy dans "Harry Potter") en mafieu crooner. Film fort bien foutu s'il en est "the Last Minute" est un régal pour les amateurs de film clippesque comme moi. La bande son est très bonne et le film s'en sort pas mal du tout. Norrington réalise un bon petit film comme à son habitude et prouve une fois de plus l'ampleur de son talent. On ne peut que se dire qu'il ferait mieux de se remettre vite fait à la mise en scène plutôt que de ronger son frein en ressassant le cauchemar vécu sur "LXG". Un excellent film a découvrir d'urgence.
 

"Critters 2" une featurette making of rarissime.


Voici un les rares images du making of de l'une des séquelles les plus réussies de l'histoire de la série B, j'ai nommé "Critters 2" de Mike Garris. Je vous laisses donc devant cette sympathique featurette.


lundi 16 décembre 2013

"Life Force" de Tobe Hooper

         
Aujourdh'hui "LifeForce" de Tobe Hooper. L'histoire : Aout 1986. Le vaisseau spatial "Churchill" recueille à son bord trois sarcophages renfermant une femme et deux hommes qui semblent morts. Après un mystèrieux incendie n'ayant épargné que les trois humanoides, ceux-ci sont transférés à terre pour etre étudiés. Mais, comme des vampires, leur présence semble aspirer les fluides vitaux des hommes. Une nuit, "la fille de l'espace" disparait, semant la terreur et la mort sur son passage, transformant la ville de Londres en une cité de morts-vivants...
 
Il fut un temps ou Tobe Hooper nous régalait de petits et grands chef d'oeuvres tel que "Massacre à la tronçonneuse", "Poltergeist", "Massacre à la tronçonneuse 2", L'Invasion vient de Mars", et une miryade d'autre serie B qui resteront à jamais dans les anales du genre. Bien Que "Poltergeist" ou "Massacre à la tronçonneuse" fasse partie de mes filmes cultes, il y en a un qui m'a toujours marqué. Et ce pour plusieurs raisons. Bon il est évident que la première et je ne suis pas le seul c'est celle là: Mais une fois passé l'émotion, décuplée par mon jeune age à l'époque, d'autre raison sont venus confirmer le fait que ce petit film était réellement un putain de film fantastique. Outre la magnifique présence de Mathilda May (qui parait il au passage renie completement ce film alors qu'il reste l'un des meilleurs de sa carrière) "Life Force" contient des passages absoluement térrifiants. Il s'agit pour moi d'un véritable film catastrophe comme peu ont été fait. L'invasion vamiricozombiesque est l'une des plus saisissante qu'il m'ai été donné de voir au cinema. Le scénario de Dan O'Bannon ici filmé par un Hooper nous place au coeur d'un Londres en proie à la térreur, envahie de Ghoules enragées courant dans tout les sens. Il reigne sur ce film une ambiance glauque et morbide particulièrement oppréssante. Un côté malsain, rappelant un peu le ''Shivers'' de Cronenberg. Surtout par rapport au côté recherche de nourriture en exploitant les faibles penchants sexuels de l'homme. Les contaminations sont ahurissante, les effets speciaux sont bien entendu formidables, les zombies animatroniques sont bien flippant, et oui car à l'époque seul "le Retour des morts vivants" de Dan O'bannon (qui d’ailleurs devait être réalisé par Tobe Hooper en 3D) avait montré des zombies bien décomposés en action. Voila ce petit sujet qui je l'espère vous donnera envie d'admirer l'irréprochable plastique de Mathilda May ! En tout cas "Life Force"reste un vrai bon film de Zombie, vampire, et aliens confondus.

jeudi 5 décembre 2013

"Resident Evil : the nightmare of Dante" de Vincent Gatinaud FAN FILM



 Voici un excellent fan film réalisé par Vincent Gatinaud, un talentueux réalisateur, acteur et cascadeur avec lequel il m'est arrivé de travailler plusieurs fois. Vincent Gatinaud réalise avec peu de moyens et beaucoup de cœur ce fan film qui mêle deux célèbres franchises vidéo ludique "Resident Evil" et "Devil May Cry". Le résultat et fort impressionnant, surtout lorsque l'on sait que Gatinaud s'est chargé des SFX numériques lui même durant une longue période. Alors qu'on soit fan de combats ou deux jeux vidéos ou bien ni l'un ni l'autre force est de constater que c'est du bon travail.

samedi 2 novembre 2013

"Hellraiser origins" de Mike le Han (Concept teaser)



Si il y a bien un franchise qui a eu des haut et des bas c'est bien celle de "Hellraiser initié en 1987 par son créateur Clive Barker et trainée plis bas que terre dans un dernier opus DTV de triste mémoire. Il est actuellement question d'un reeboot (en fait il s'agirait pkus d'un remake) qu'écrirait en ce moment même Barker. Mais un certain Mike Le Han fan invétéré de la franchise a décidé de mettre en scène son propre trailer afin d’appâter et de donner envie aux producteurs. Et le résultat est bluffant. Et autant dire qu'un "Hellraiser origins" pareil ça donne grave envie. Bon ne lisez pas les taglines du teaser qui sont assez illogique comme "Before there was life..." sauf que qui sont alors les damnés en train de souffrir en enfer si il n'y avait pas de vie ? Mais à part ça c'est une tuerie absolu. Court mais bon.


Vous pouvez découvrir pleins de choses sur le projet ici : http://www.hellraiserorigins.com/